La Bibliothèque des LIVRES VIVANTS

MISE EN SCÈNE PAR FRÉDÉRIC MARAGNANI

ASSISTÉ D'OLIVIER WAIBEL & VANESSA LECHAT

Le projet de la bibliothèque des livres vivants

La Bibliothèque des Livres Vivants, découvrez comment est né ce projet de mise en scène, ainsi que le choix des livres


« Il n'y a pas besoin de brûler des livres pour détruire une culture. Juste de faire en sorte que les gens arrêtent de les lire. »


Ray Bradbury, Fahrenheit 451


Historique du projet

Comment est né le projet de mise en scène des « Livres vivants » ?

« Mon projet est issu du film de Truffaut, dont j’adore le côté science-fiction « foutraque », et bien sûr du roman de Bradbury dont il est issu. J’ai toujours été marqué par cette histoire : dans un monde où la lecture est bannie et où l’on supprime tous les supports de lecture, des résistants apprennent des livres par cœur pour sauver le patrimoine littéraire. Ils sont les derniers dépositaires des livres. »

L’acte théâtral pour Frédéric Maragnani doit donner à entendre l’oralité et la musique des mots. Il est fait de rencontres avec des écritures. À propos de ses mises en scène, Frédéric Maragnani les aborde comme « l'expression scénique d'un livre dont on tournerait les pages». La Bibliothèque des Livres Vivants est un projet de littérature orale. Il y est question d’écriture bien sûr, mais aussi de savoir et de transmission.

La première Bibliothèque des Livres Vivants a posé ses premiers marques pages pendant l’édition de Novart 2012 – Biennale des Arts de la Scène de Bordeaux, au Théâtre Molière, Scène d’Aquitaine, à l’Opéra de Bordeaux, à la Librairie Mollat, à la Manufacture Atlantique, dans la magasin Habitat dans la distribution suivante :
L’Etranger, d’Albert Camus par Romain Jarry
Phèdre, de Racine par Alexandre Cardin
Mes Amis, d’Emmanuel Bove par José Perreira
Madame Bovary, de Flaubert par Miren Lassus-Olasagasti
Le Blé en herbe, de Colette par Stéphanie Cassignard



Mode d'emploi

Qu’est-ce qu’un livre vivant ?

Un « Livre vivant » est un acteur qui a appris par cœur un livre du répertoire de la Bibliothèque. Il le représente, il en est son « porte-parole » et son meilleur ambassadeur en devenant le livre lui-même. Le texte est appris, il ne s’agit pas de lecture, cela permet d’éliminer le filtre, la médiation du livre, qui met à distance, qui « chosifie » le dit. Le texte est incorporé, au sens premier du terme, il devient théâtre. Chaque livre a une durée de 50 minutes à une heure. Cette durée maximum d’écoute implique évidemment des coupes et montages dans le texte de référence afin d’en donner une essence.



Où et comment la Bibliothèque des Livres Vivants peut-elle se représenter ?

Partout où le rapport d’une écoute peut être le bon : théâtres et salles de spectacle bien entendu, mais aussi hall d’édifices publics, commerces, cinéma (presque chaque livre est associé à son adaptation cinématographique). La Bibliothèque peut se représenter dans sa totalité, sous forme d’événement en une seule fois, ou bien au contraire livre après livre.


La
Bibliothèque
des
LIVRES
VIVANTS

MISE EN SCÈNE PAR
FRÉDÉRIC MARAGNANI

ASSISTÉ D'OLIVIER WAIBEL & VANESSA LECHAT

COMPAGNIE TRAVAUX PUBLICS