La Bibliothèque des LIVRES VIVANTS

MISE EN SCÈNE PAR FRÉDÉRIC MARAGNANI

ASSISTÉ D'OLIVIER WAIBEL & VANESSA LECHAT

En projet Oscar Wilde / traduction Christine Jeanney

Le Portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde / traduction Christine Jeanney

Interprété par Jérôme Varanfrain

Tels sont les mots que prononce le héros en admirant son propre portrait, que vient d'exécuter Basil Hallward, son ami peintre. Il tremble en pensant à sa jeunesse que le temps va emporter. Erreur funeste, car son vœu sera exaucé : l'aristocrate anglais va, certes, pouvoir rester éternellement jeune, mais ce vœu a un coût : c'est son portrait qui vieillira à sa place et qui sera progressivement marqué par les ans, les vices et les crimes. Mesurant mal les conséquences de ce pacte, Dorian Gray célèbre les joies du temps présent. Libéré de tout obstacle, il goûte les plaisirs faciles. Très rapidement, il est gagné par la débauche et ne prône que jouissance, cynisme, et perversion. Incapable d'éprouver le moindre remords, il ne craint pas de devenir un assassin. Si les années passent, le visage éblouissant de Dorian Gray, lui, ne subit aucune altération. C'est son portrait, protégé de tout regard, qui accumule les stigmates de sa dépravation. Un soir, Dorian Gray prend peur devant cet horrible tableau. Dans un geste désespéré, il le lacère avec un poignard. Avec ce couteau, c'est son propre coeur qu'il transperce. Et son visage se métamorphose instantanément en celui du vieillard qu'il aurait dû être, abîmé par les cicatrices de la débauche. Le portrait, quant à lui, reprend son éclat originel : celui d'un jeune homme à la beauté insolente.

La première Abdellah Taïa

Le Rouge du Tarbouche de Abdellah Taïa

Interprété par Polydoros Vogiatzis

« A l’université, la vie de Jean Genet me réservait encore une grande surprise. Abdellah le funambule! L’ami, l’amant, le fils, le compagnon, le disciple tendre et délicat...Voilà un garçon, découvert dans les livres, qui est entré immédiatement dans ma mythologie personnelle, dans mon coeur. Lui aussi, depuis 1964, vit dans l’autre monde, mais son histoire d’ici-bas est encore incomplète. Un jour, je l’écrirai.» Le roi Hassan II meurt en 1999. Abdellah, jeune étudiant marocain de Salé, poursuit ses études de lettres à Paris depuis un an. Après l’enchantement et l’éblouissement du début, la ville des lumières, qui longtemps le faisait rêver, lui offre un nouveau visage, celui de sa dure réalité quotidienne. Il s’agit désormais de survivre, ouvrir les yeux, assumer son homosexualité, trouver son chemin sans renier ses racines, gérer la folie de l’entre-deux, garder malgré tout sa légèreté, devenir enfin un adulte. Un autre ? Abdellah Taïa parle de ses envies d’écriture, de son rêve de cinéma et de son admiration pour des auteurs comme Rachid O., Moham- med Choukri ou Jean Genet. Simplement, il évoque son Maroc, l’initiation sexuelle, l’homosexualité, l’islam et le paganisme, la dé- couverte de Paris enfin, ville de tous les possibles mais « qui ne vous relève pas si vous tombez. »Le rouge du tarbouche de Abdellah Taïa est publié par les Editions Points.

La première Comtesse de Ségur

Les Malheurs de Sophie de Comtesse de Ségur

Interprété par Martine Lucciani

Les Malheurs de Sophie est un roman pour enfants écrit par la comtesse de Ségur. Le livre est publié en 1858, chez l’éditeur Hachette avec des illustrations d’Horace Castelli. Il forme une trilogie avec Les Petites Filles modèles (1858), et Les Vacances (1859).L’action se déroule dans un château de la campagne française du Second Empire où Sophie habite avec ses parents M. et Mme de Réan. Curieuse et aventureuse, elle commet bêtise sur bêtise avec la complicité critique de Paul, son cousin, qui est bon et sa tante lui montre le chemin. Elle a pour amies Camille et Madeleine de Fleurville, des petites filles modèles qu’elle peine à imiter. Une grande table et une actrice-démonstratrice, Martine Lucciani, qui fera revivre tout à tour Sophie, Madame de Réan (sa maman), Paul (son cousin)... et la narratrice de l’histoire. Sur la table, des objets, faisant référence aux différents épisodes traversés par la petite Sophie : la poupée de cire, les petits poissons, le thé, les cheveux mouillés, les sourcils coupés, les fruits confits, la petite voiture, la tortue...tout un univers de bric-à-brac joyeux qui se déploie avec humour et cruauté le temps de cette démonstration par l’absurde !

La première Jane Bowles

Deux Dames sérieuses de Jane Bowles

Interprété par Julie Teuf

Figure trop méconnue des lettres américaines des années 40, l'extravagante Jane Bowles a créé un univers peuplé de femmes à son image : imprévisible. La très riche Miss Christina Goering décide soudainement de changer de vie et se met en tête de désormais suivre ses instincts jusqu'alors réprimés par une grande envie d'être une sorte de sainte. A la grande découverte de Miss Gamelon, sa dame de compagnie, Miss Goering quitte sa belle demeure ancestrale pour une modeste maison perdue dans une île où ne tardent pas à venir s'incruster des intrus qui se sont entichés de Christina. Son amie Mrs Frieda Copperfield est quant à elle effrayée par toute forme de voyage et de nouveauté et c'est bien à contre coeur qu'elle accepte de se rendre en vacances au Panama avec son bel époux ; pourtant, une fois arrivée, elle n'hésite pas à le laisser jouer le touriste tout seul tandis qu'elle préfère s'installer dans un bouge où habite Pacifica, une jeune prostituée.

La première Albert Camus

L'Etranger de Albert Camus

Interprété par Romain Jarry

L’Étranger est un roman d’Albert Camus, paru en 1942. Il prend place dans la tétralogie que Camus nommera « cycle de l’absurde » qui décrit les fondements de la philosophie camusienne : l’absurde. Le roman a été traduit en quarante langues et une adaptation cinématographique a été réalisée par Luchino Visconti en 1967. Meursault le narrateur vit dans l’Algérie française. Il apprend la mort de sa mère par télégramme, et se rend à l’hospice de Marengo où elle avait été placée. Durant les funérailles, il fait preuve d’un calme et d’un détachement auxquels on ne s’attendrait pas chez un parent endeuillé.De retour à Alger, il rencontre sur la plage une ancienne collègue, Marie, dont il devient l’amant. Un autre soir, c’est son voisin Raymond Sintès qui l’invite. Ancien boxeur, Raymond lui raconte qu’il s’est battu avec le frère de sa maîtresse, un arabe.Au cours d’un dimanche passé au bord de la mer en compagnie de Raymond, un autre ami du nom de Masson, et Marie, le destin de Meursault va prendre un tour définitif...

La première Emmanuel Bove

Mes Amis de Emmanuel Bove

Interprété par José-Antonio Pereira

Victor Bâton passe ses journées à ne rien faire : il ne survit que de sa pension d'invalidité. Mais il aimerait se faire un grand ami, pour sortir de sa torpeur. Il part donc en quête de celui-ci, et pense atteindre son but à chaque rencontre. Son âme plaintive, ainsi que ses enthousiasmes rapides et sa jalousie, le font échouer dans sa quête. Mes Amis est sans conteste un chef-d’œuvre trop méconnu de la littérature française. Cette nouvelle mise en scène, créée en 2012 lui donne la place qu’elle mérite par l’interprétation magistrale de José Pereira.

La première Flaubert

Madame Bovary de Flaubert

Interprété par Sabine Pakora

Madame Bovary est probablement une des œuvres les plus emblématiques de la littérature française et du XIXème siècle. Ce livre de Gustave Flaubert raconte la vie d’Emma Bovary et ses péripéties avec son mari et ses amants. Cette étude psychologique de l’être humain et sociologique d’une société est le chef d’œuvre de Flaubert. Fille d'un riche fermier, Emma Rouault épouse Charles Bovary, officier de santé et veuf récent d'une femme tyrannique. Élevée dans un couvent, Emma aspire à vivre dans le monde de rêve dont parlent les romans à l'eau de rose qu'elle y a lu. Un bal au château de Vaubyessard la persuade qu'un tel monde existe, mais le décalage qu'elle découvre avec sa propre vie déclenche chez elle une maladie nerveuse.

La première Colette

Le Blé en herbe de Colette

Interprété par Stéphanie Cassignard

Articulée en dix-sept chapitres (seize dans certains livres), l'histoire conte l'initiation sentimentale et sexuelle (par des routes différentes mais convergentes) de deux adolescents parisiens — Phil, 16 ans, et Vinca, 15 ans, amis depuis leur plus tendre enfance — en vacances au bord de la mer en Bretagne (près de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine), dans une maison louée par les deux familles (Phil, ne voyant que Vinca, les surnomme « les ombres »).Pendant que Vinca, sorte de verte Lolita, prend conscience dans le cercle des amitiés familiales du pouvoir de séduction des femmes, Phil noue une véritable relation d'amour charnel avec une dame pleine de charme, Mme Dalleray, toute habillée de blanc et nettement plus âgée que lui, qu'il a rencontrée un jour sur le bord de la plage…

La première Lewis Carroll

« Alice au Pays des Merveilles », traduction française de Jacques Papy © Editions Fayard de Lewis Carroll

Interprété par Amélie Jalliet

Alice s'ennuie auprès de sa sœur qui lit un livre (« sans images, ni dialogues ») tandis qu'elle ne fait rien. « À quoi bon un livre sans images, ni dialogues ? », se demande Alice. Mais voilà qu'un lapin blanc aux yeux roses vêtu d'une redingote avec une montre à gousset à y ranger passe près d'elle en courant. Cela ne l'étonne pas le moins du monde. Pourtant, lorsqu'elle le voit sortir une montre de sa poche et s'écrier : « Je suis en retard ! En retard ! En retard ! », elle se dit que décidément ce lapin a quelque chose de spécial. En entrant derrière lui dans son terrier, elle fait une chute presque interminable qui l'emmène dans un monde aux antipodes du sien. Elle va rencontrer une galerie de personnages retors et se trouver confrontée au paradoxe, à l'absurde et au bizarre…

La première Annie Ernaux

Les Années de Annie Ernaux

Interprété par Laëtitia Andrieu

Annie Ernaux s'est lancée dans une entreprise proustienne : saisir le temps qui passe à travers une fascinante et mélancolique autobiographie à la troisième personne. Ce livre contient le destin de toute une génération : la voiture, la télévision, la pilule... Et celui, spécifique, des femmes de cette génération : la maternité, le désir de vieillesse... Un très grand livre assurément.

La première Virginia Woolf

Mrs Dalloway de Virginia Woolf

Interprété par Manuel Severi

Le récit décrit une journée de Clarissa Dalloway, dans l'Angleterre d'après la Première Guerre mondiale. Elle se rend d'abord chez le fleuriste, mais loin de se centrer sur ce seul personnage, Virginia Woolf offre une fresque de la ville de Londres et de ses habitants, vie rythmée pour tous par Big Ben. Peu après, Mrs. Dalloway revient chez elle, et alors qu'elle fait le point sur le choix qu'elle a fait des années plus tôt d'épouser Richard Dalloway au lieu de Peter Walsh, elle reçoit la visite impromptue de ce dernier soupirant. La conversation avec ce dernier est émaillée par le ressac d'anciens souvenirs qui jaillissent dans l'esprit de Clarissa. Ici, Virginia Woolf réussit à entrecroiser surface des choses et exploration en profondeur des consciences intimes au fil des secondes qui s'écoulent, dans le désordre apparent de ce qui surgit en soi et dans le monde.

Découvrez ce livre vivant

Le Rouge du Tarbouche de Abdellah Taïa

Abdellah Taïa

Interprété par Polydoros Vogiatzis


La
Bibliothèque
des
LIVRES
VIVANTS

MISE EN SCÈNE PAR
FRÉDÉRIC MARAGNANI

ASSISTÉ D'OLIVIER WAIBEL & VANESSA LECHAT

COMPAGNIE TRAVAUX PUBLICS